La crise du COVID 19 fait l’effet d’un tremblement de terre pour les commerçants : un chiffre d’affaire fortement impacté, une fermeture imposée…pas de doute, l’heure est grave. Comment poursuivre son activité à l’heure du confinement, de la distanciation sociale et des gestes barrières partis pour durer ? Autant de questions qui se pressent sur toutes les bouches.

Pour continuer à vendre envers et contre tout, il existe cependant des astuces rapides et faciles à mettre en place : elles ont déjà porté leurs fruits pour de nombreuses entreprises en seulement quelques jours. Au-delà de la solution sparadrap visant à améliorer l’ordinaire avec les moyens du bord, c’est toute une manière de consommer qui se trouve profondément altérée à long terme : la crise actuelle modifie les comportements d’achats au point qu’il devient nécessaire de préparer l’après. Le e-commerce connaît plus que jamais son heure de gloire : un triomphe, et une vague qu’il faudra prendre savamment pour ne pas se retrouver noyé. On vous explique comment s’y prendre.

VENDRE = COMMUNIQUER

Vos clients doivent tout d’abord être informés de l’état de votre activité, et accéder facilement à votre portefeuille de produits en vente. En ces temps difficiles, un client pris par la main en vaut deux.

Deux réflexes s’imposent de prime abord. Assurez-vous de :

  • Mettre votre site internet à jour : votre catalogue produit doit être facilement consultable, pour permettre à vos clients de faire leur choix et passer commande par téléphone.
  • Utilisez tous vos réseaux sociaux pour présenter vos produits disponibles. Ici, Facebook et Instagram seront à privilégier pour poster vos cartes, catalogues, photos de produits. Misez sur la sponsorisation pour faire connaître vos services au plus grand nombre. C’est le moment de tirer votre carte du jeu : avec le confinement, l’utilisation des réseaux sociaux augmente de 61% !

Le mot d’ordre : montrez vos produits, parlez de votre nouveau fonctionnement, montrez que ça bouge !

D’autres outils sont à votre portée pour communiquer avec vos clients (existants ou potentiels) :

  • Envoyez des emailings d’information ou des SMS à votre base de données clients pour les informer de vos nouveaux services.
  • Mettez à jour votre fiche Google My Business en indiquant vos nouveaux horaires, votre numéro de téléphone, votre site internet…
  • Misez sur les médias locaux : demandez à votre mairie locale de relayer vos informations, contactez vos médias locaux (radios, presse) pour faire parler de vous.
  • Partagez vos différents posts sur les groupes Facebook publics. La communication, c’est aussi à celui qui criera le plus fort.

Et le contact client dans tout ça ?

Votre boutique est ouverte, les gestes barrières sont adoptés. C’est le moment d’adopter des services complémentaires, qu’on voit déjà perdurer au-delà de la crise.

  • La livraison à domicile : elle connaît un succès exponentiel. Proposez le paiement par virement ou par téléphone, et livrez vos clients chez eux. On parie que certains y prendront goût… Voilà un axe de développement à surveiller de près pour votre commerce.
  • Les envois par transporteurs : on me dit dans l’oreillette qu’en avril, la Poste a battu son record d’envoi de colis de Noël 2019.
  • Le drive / le retrait en magasin : pour les produits de première nécessité, proposez la commande par téléphone, par Facebook ou par email selon la solution qui vous convient le mieux. Cette méthode permet de limiter le contact avec votre personnel de vente : la sécurité avant tout. Autre point fort : le processus d’achat devient bête comme chou et plus rapide pour vos clients, de quoi gagner des points et fidéliser plus facilement !

MON COMMERCE EST FERMÉ, JE FAIS QUOI MAINTENANT ?

De nombreux entrepreneurs sont au pied du mur : cafés, bars, restaurants et commerces resteront fermés pour un temps incertain. Activez votre communication pour prendre la situation à revers ! Comment faire ? Proposez des bons d’achats utilisables dès votre réouverture et valables au moins 1 an ! Cela vous assurera un premier soutien financier.

Pour ce faire, des plateformes gratuites comme Sauvons nos commerces donnent le change. On vous encourage à y faire un tour !

Parlez de vos bons d’achats sur votre site, sur votre page Facebook et mettez à profit toutes les astuces listées plus haut. C’est le moment de faire parler de vous !

SE PRÉPARER POUR LA SUITE

Le client livré chez lui, dans tout le confort de son chez-soi et ce en quelques clics… c’est le pari gagnant et ô combien diabolisé d’entreprises comme Über, Amazon et tous les géants du secteur. Que celui qui n’a jamais utilisé leurs services jette la première pierre : le consommateur de 2020 veut tout, tout de suite. Ne nous leurrons pas : nous sommes devenus de sacrées feignasses dès qu’il s’agit de faire des achats…

Paradoxalement, le consommateur se rue sur les produits locaux et promeut le soutien à ses petits commerces : la brèche pour réinventer le commerce est toute trouvée. Là, aussi, ce tressaillement accompagné d’une prise de conscience est une opportunité unique à saisir à tout prix. C’est le moment de penser long-terme : pourquoi ne pas ouvrir un site e-commerce « quand tout ça se sera calmé » ? Comment faire davantage connaître, voire développer mes services ?

Notre conseil : allez dans le sens du vent et passez au site e-commerce avec option click and collect ! Vos clients vous diront merci. Chez Wooz’up, on met tout en œuvre pour vous accompagner au mieux et coller au plus près de vos besoins

On se tient au courant pour la suite ?

On vous attend par email pour discuter de vos projets.

En attendant, prenez soin de vous !

N'hésitez pas à partager cet article !
Decouvrez nos services ›  Tous nos articles ›